arbor-longboards

Guide d’achat longboard

 

Comparatif des meilleures Longboards du marché

Vous êtes à la recherche d’une longboard ? Mais vous ne voulez pas n’importe lequelle et vous avez raison ! Suivant les personnes les critères de sélection pourront être modifiés. Certains chercheront un longboard pas cher, d’autres privilégierons le look quand les derniers accorderont plus d’importance à la vitesse. Alors ici sachez le, on vous propose uniquement des produits de qualité … J’ai d’ailleurs été moi même sponsorisé en skateboard lorsque j’étais plus jeune et j’ai eu la chance d’apparaitre dans plusieurs vidéos de marques de Skateboard mondialement connus comme Vans, Osiris ou encore les Lyonnais de Cliché !

 

TOP 5 des meilleurs longboards

Globe Byron Bay

Globe Byron Bay

En bois résiné, cette longboard Globe Byron Bay a une longueur de 43 pouces pour une hauteur de 4,5 pouces et une largeur de 9,5 pouces. Avec ses roues de 70mm et sa longueur, c’est une excellente longboard pour faire du cruiser ou encore pratiquer le land paddle.

Alors que ce soit pour du cruising urbain ou du land paddle, le Byron Bay conviendra parfaitement à vos attentes

 

Commandez

globe-geminon-kick-375GLOBE GEMINON KICK

Avec cette longboard Geminon Kick, vous pourrez vous éclatez pour faire du Freeride ou du freestyle. Très accessible, que ce soit par son prix ou son niveau de prise en main, cette planche correspond parfaitement aux débutants comme aux riders confirmés !

Si elle est dans notre Top, c’est pour sa polyvalence. Equipé à la fois d’un réel nose et d’un réel tai, son shape est idéal et vous pourrez allez rouler partout montré cette belle planche bien fini !

 

Commandez

 

CURB DOWNHILLCURB DOWNHILL

Le longboard CURB DOWNHILL vous permettra de rider mais aussi de carver à des vitesse extrème ! De plus, elle est très résistante. Le plateau de longueur 100 cm et 25 de largeur est constitué de 5 couches de hêtre, 2 couches  d’érable canadien,  ainsi que 2 couches de fibre de verre.

Le roulements Abec 9 acier chromé vous garantie des sensations inouis !

 

Commandez

 

 

(deux autres board à venir prochainement…)

 

Pourquoi choisir un longboard ?

Le longboard est un moyen de transport monoplace très pratique ! Comme je le disais plus haut, j’étais plus jeune un skateur mais le problème, c’est que le skateboard pour se déplacer, c’est quand même pas le plus pratique :

  • Ca fait un bruit pas possible (ou alors il faut changer les roulements à billes tous les 2 mois)
  • SBC-1_2Ca use les chaussures (Les skateboards, à la différence des longboards sont équipés d’un grip. C’est cet autocollant que l’on met au dessus de la planche à roulette. Le grip sert, comme son nom l’indique à agripper. Pour faire un « Ollie » par exemple, votre pied avant devra avancer jusqu’au pop ! Sans un bon grip ou alors pas assez récent, vous ne pourrez même pas faire le Ollie qui est pourtant la figure la plus basique de l’univers du Skate !
  • Meilleure image véhiculé autour du longboard. Je déteste les gens qui ont ce raisonnement mais c’est vrai que le fait de se balader avec une planche à roulettes est moins crédible que prendre une longboard. Je prend l’exemple d’un copain qui faisait du skate et travaillais en tant que Policier gradé … il se prenait des réflexions quand il venait avec sa board. Pourtant un autre copain vient bosser dans une banque tous les jours en longboard, il ne s’est jamais pris la moindre réflexion !
  • 4a9ad9a5cc7c9d7d213a8a35a29eed74_largeCa fatigue vite ! Un skateboard n’est pas fait pour se déplacer mais faire des tricks (c’est à dire des figures). Et vous le remarquerez, en choisissant une longboard plutôt qu’un skateboard, vous verrez que vous ferez beaucoup moins de coups de pousse avec votre jambe arrière (jambe droit si vous êtes régular ou jambe gauche si vous êtes goofy)

Vous l’aurez compris, la longboard est donc un moyen économe de se déplacer sur les courtes distances en villes. Mais s’il est aussi bien apprécié aujourd’hui c’est parce que il est à la fois silencieux, rapide et accessible.

Quels sont les autres moyens de locomotion pour se déplacer en ville pas cher ? (hors longboard)

  • Le vélo ! Ok, mais dans ce cas j’espère que vous serez prêt de le monter chez vous à chaque fois, parce que si vous le laissez en bas, vous vous le ferrez voler ! Et si vous avez un bon anti vol, ils arriveront quand même à vous prendre vos roues, votre selle, votre klaxonne et j’en passe. En plus le truc pas génial du tout avec le vélo c’est que la chaine se prend en pantalon et à moins de vous balader en short tout l’année, vous n’aurez pas d’autres choix que cette fameuse technique extrêmement fashion qui est de mettre son pantalon dans la chaussure !! Vous faites partie d’une des villes de France équipée de stations avec des vélos en libre service comme Vélo’v à Lyon ou Vélib à Paris ? Oui, c’est sûr que c’est pratique, mais encore faut-il trouver un vélo proche se sois, que ce dernier ai ni problème au niveau des freins, au niveaux de la selle, au niveau de la béquille ou encore au niveau des roues et plus particulièrement de la chambre à air … Vous avez trouvé un vélo ? Super !! Mais ne festoyez pas trop vite, des fois il arrive de ne pas pouvoir le garer à la borne que vous aviez prévue ! Il m’est même plusieurs fois arrivé dans ma période d’utilisateur vélo’v de devoir carrément retourner à la borne d’où je venais pour y trouver de la place !! Autant vous dire que pour mes rendez-vous important, je prévoyais toujours très large au cas où …
  • Les transport en commun, C’est pas mal, payez pour être entassé au milieux de gens puant la transpiration (quand ce n’est pas des frotteurs). En plus, tout le monde fait la gueule et tapote sur son téléphone quand c’est pas sur la tête du voyageur à côté parce que même s’il a branché son casque, on peut entendre le son de sa musique à 10 mètres.
  • Le roller ! Oui, c’est un argument que je valide également même si c’est moins évident de devoir chausser / déchausser tout le temps. Les critères sont tous réunis : Pratique, rapide, silencieux, économe et écolo.
  • La trottinette ou encore le gyropode (segway). Personnellement, vu le prix d’un gyropode, on trouve que ça fait cher pour passer pour un con. Pour ce qui est de la trottinette,

 

Quels sont les différents types de longboard ?

On parle beaucoup des longboards en général. Mais savez vous qu’en réalité il existe pas moins de 10 différents types de longboard possible ? Le plus utilisé et le plus connus

  1. d16e7da5f6e96881f3a19ce70a645fb8_largeLe ride Urbain

    Pour quel utilité ? Le ride urbain sert pour un environnement urbain. La ville donc ! Ce longboard n’est pas trop lourde car doit pouvoir rester maniable et être portée facilement.

  2.  Le Slalom

    La longboard Slalom est fait pour pouvoir enchainer une multitude de virages rapides et souvent alignés. Pour le pratiquer, on pose souvent des plots comme on le ferait en roller. Le slalom peut être tight, deep, géant … selon le type de slalom, les plots ne seront pas espacés de la même manière. Dans ce cas, vous pourrez choisir vos réglages (serrage des trucks, choix des roues) suivant le slalom qui vous attend. Les planches de cette discipline sont souvent hybrides et peuvent s’adapter à n’importe quel slalom, mais certains pros qui sont spécialisés peuvent utiliser des longboards plus précises. Les planches de longboard slalom sont de plus en plus faites de fibre/mousse c’est ce que l’on appel d’ailleurs le Foamcore. De cette manière, une longboard en Foamcore sera beaucoup plus légère … L’inconvénient : elles sont beaucoup moins résistantes que le bois. Un choc à grande vitesse et il faut changer de planche ! Vous trouverez sur ce type de planche un concave ainsi qu’un tail plus relevé !

  3. Le Bowl/Pool

    Le bowl ! C’est une des pratiques les plus ancienne du skateboard ! On ne peut d’ailleurs pas parler de skateboard sans parler du bowl ! C’est de là que vient la naissance du skateboard ! On appel aussi cette discipline la « pool » (piscine en Anglais) pour la simple et bonne raison que c’est pratique de la board a vu le jour dans les année 70 en Californie. Pour vous remettre dans le contexte, il y avait une période de très forte sécheresse. Les propriétaires de villas piscines n’avaient pas le droit de remplir les piscines ! Alors les skateurs en ont profiter pour rouler dedans !

    Aujourd’hui on distingue 3 types de catégories dans le skateboad : Le flat qui regroupe toutes les figures au sol; le street : comme son nom l’indique dans la rue (même si on peut très bien en faire au Skatepark également) et enfin le bowl qui regroupe tout se qui est les rampes, les quarters, les bows … Toutes les surfaces qui ont des pentes courbées …

     

  4.  Le cruiser

    Le mot vient de l’anglais qui signifie en gros « ballade à la cool ». Vous l’aurez compris, avec ça s’est plus pour se déplacer tous les jours. Ce sont comme l’appels certains les « short-board ». Je pense qu’ils doivent dire shortboard en comparaison des longboard. On en voit de plus en plus dans les grandes villes. Et pour cause, elles sont vraiment pratique car leurs taille permet de les transporter et ranger facilement de plus, elles sont très légères

  5. Le carving

    Ces planches se rapprochent beaucoup des cruiser vu juste au dessus. Le carving est le fait de faire des courbes. Ces planches ont un look un peu rétro qui est très sympa donc si vous êtes un rapide qui as fait de grands virages successivement. Vous devriez jeter un oeil au Cruiser et au Carving !

  6. Le Longboard Long Distance Pumping (ou pushing)

    Cette longboard est faite pour les longues distances. Du coup, le concept de cette board est de devoir mettre le moins souvent le pied par terre afin d’être à la fois mieux reposé et plus confortable. On l’appel la longboard long distance pumping car on va justement pomper pour chercher à prendre le la vitesse. Cf la vidéo ci-dessous.

     

  7. Le dancing

    On appel ces longboard comme cela car il faut faire des pas sur sa planche à vitesse moyenne. Ce qui fait un peu penser à une sorte de danse.

  8. La longboard de randonnée

    1297551710732_ORIGINALUn peu comme pour le longboard long distance, la planche de randonnée / promenade car elle est destiné aux longues distances. La grosse différence est que sur une longboard de rands, on peut beaucoup mieux pousser que sur une longboard long distance qui elle est vraiment faite pour le pushing sans mettre le pied par terre. La planche de rands sera donc plus basse avec des roues d’un plus grand diamètre. De cette manière, votre planche sera plus stable pour prendre des sections de route plus pentues et donc plus rapides.

  9. Le slide

    ENT_longboards_orig20120816-17262-1d7jndLe slide est à l’origine une technique pour ralentir voire s’arrêter. Le slide consiste à mettre sa board perpendiculaire à sa trajectoire afin de déraper. Avec le temps, cette technique s’est beaucoup développé. La technique est devenue une discipline à part entière dont le but est de glisser le plus longtemps possible tout en réalisant des tricks.

  10. Le Downhill ou le DH comme on l’appel plus couramment.

    film_open_longboard_girls_crew_abcskate_05Là c’est pour les mordus de vitesse et les casse-cous ! Et pour cause, dans cette discipline, on dépasse souvent les 100km/h !! Les spots favoris sont les pentes bien raides comme celles que l’on peut trouver sur les cols des montagnes par exemple. Pour pratique le DH (Downhill donc) les coureurs sont vêtus de casques et de combinaisons comme ils le seraient en compétition de moto.

    Les planches de DH sont très rigides avec du concave. Pour les trucks, il peuvent être en montage Drop through ou Top mount.

     

  11. La street luge et le Buttboard

    Comme pour le Downhill, la streetluge et le Buttboard se pratiquent sur pentes raides. La différence c’est que ici, les skateurs sont allongés sur le dos avec les pieds en avant (d’où le nom de streetluge). Ces rides sont familièrement appelés les « rampants » car pour se lancer, ils sont obliger de pousser avec leurs mains. Ici : en street luge comme en Buttboard, la position allongée permet d’aller encore plus qu’en downhill pour aller jusqu’à 160 km/h !

    Les planches sont souvent fabriqué à la fois de bois et de métal ou alors même entièrement en métal.

    Attention quand même cette discipline doit rester encadrer. Les règles du streetluge sont consultable sur le site de l’IGSA et restent quand même assez libre tandis que le Buttboard est soumis à des règles plus sévères de façon à ce que tous les riders soient dans les conditions les plus similaires possible entre eux.