Clicky

Vie-Xtrem.com - Nos avis et nos comparatifs pour votre matériel extrême !

Vie-Xtrem.com : Tout savoir sur les meilleurs sports extrêmes

Tu aimes quand ça va vite, quand ça donne des frissons, quand le cœur s’emballe et que les émotions atteignent des sommets ? Tu fais partie de ceux qui osent, ceux qui vivent leurs rêves plutôt que d’en parler ? Alors sois le bienvenu sur Vie-Xtrem.com le site des sports extrêmes en tout genre.

Ici on parle d’absolument tout ce qui nous passionne, que ce soit dans les airs, sur terre ou dans l’eau, qu’on roule, glisse ou vole, il faut simplement que ça nous amuse et nous excite. La vie est faite pour être vécue, et même si c’est probablement un cliché de le dire, il faut vivre chaque jour et surtout chaque expérience à fond.

J’espère que tu trouveras ici des informations sur les sports qui t’intéressent, mais également sur les accessoires qui te permettent de pratiquer tes passions dans les meilleures conditions. Je te souhaite donc une bonne lecture et une promenade sympa sur mon site.

Les différents types de sports extrêmes

Les sports extrêmes se pratiquent partout. Le but du jeu est souvent de pousser au maximum les limites de l’environnement grâce des véhicules plus où moins différents qui généralement vont nous permettre d’aller plus vite qu’avec nos bras et nos jambes. Sports aquatiques, aériens, dirt, glisse sur la neige, ou vitesse sur circuit il y a forcément des disciplines que vous adorez ou que vous souhaitez pratiquer.

Le dirt et le stunt

Le dirt est à la base une contraction de « dirt jumping » utilisé pour le VTT ou le BMX, cependant on utilise désormais ce terme pour regrouper de nombreuses disciplines. Finalement, du moment que vous vous envoyez en l’air et que vous essayez de faire quelques figures avec un véhicule, alors vous pouvez dire que vous faites du dirt. Le FMX ou le motocross freestyle entre bien évidemment dans cette catégorie, mais également le Quad ou tous les sports qui finalement peuvent se croiser sur les terrains de cross.

Le stunt c’est la même chose, avec peut-être une notion de vitesse et de cascade en plus. On trouve par exemple des records de vitesse en roue arrière en moto, ou des sauts aussi longs que possible. Le stunt est une discipline qui nous vient des États-Unis, et qui n’est pas réellement reconnue en France.

sport extreme FMX

Les sports urbains

Pas besoin forcément d’avoir beaucoup d’argent, de grands espaces et de matériel très cher pour se faire plaisir. Les sports extrêmes trouvent leur place dans le monde urbain. Le Roller, le Skate, le long board et le BMX sont évidemment très présents, auxquels de nouvelles disciplines viennent s’ajouter comme le Waveboard ou même la Trottinette qui est désormais utilisée pour réaliser des tricks de plus en plus dingues.

On trouve également des disciplines qui ne coûtent rien d’autre qu’une paire de baskets comme le Parkour où on apprend à utiliser notre corps pour se déplacer aussi rapidement que possible en ville, non pas en contournant les obstacles, mais en les avalant de la plus belle des manières.

Moins répandu, on trouve le Bâton sauteur ou les Échasses urbaines qui permettent de faire des sauts impressionnants. Bien évidemment le Base jump peut se pratiquer si votre ville possède des building suffisamment haut. Le Slackline ou le Trickline peuvent aussi être envisagés en ville, il s’agit d’une sangle tendue où on pratique le funambulisme et où il est possible de réaliser des figures.

 

Dans les airs

La chute libre est bien sûr la discipline maîtresse. Se jeter d’un avion en marche à 5 000 m d’altitude provoque des sensations absolument uniques. Tous les amateurs de sports extrêmes doivent se jeter dans le vide au moins une fois dans leur vie. La minute de chute libre est absolument incroyable et le vol en parachute qui s’en suit est à la fois relaxant et amusant…Bref c’est le top !

Le Base Jump consiste en un saut depuis une falaise ou un building, et il faudra ouvrir son parachute assez prés du sol. Il n’y a pas de place pour l’erreur et c’est une discipline évidemment réservée à des sportifs confirmés.

Le parapente permet de vivre une expérience plus douce, mais tout de même intense et même un peu poétique. On se jette dans le vent et on essaye de le maîtriser pour rester aussi longtemps que possible dans les airs. C’est calme, on est bien, on vole et adore ça !

Le Wingsuit est le sport extrême par excellence. Équipé d’une combinaison spéciale, on saute d’une montage et on plane en ouvrant les bras et les jambes. C’est réellement une discipline où l’homme se déplace très vite dans le ciel. Le wingsuit réclame une grande maîtrise de son corps et une expérience importante en best jump. Ce sport est réservé à une certaine élite de sportifs rodés aux sports extrêmes.

Le saut à l’élastique est une activité tout à fait recommandée pour faire le plein de sensations fortes. Vous n’avez besoin de rien d’autre que de votre courage pour oser vous jeter dans le vide. Aucune compétence particulière n’est réclamée et vous pouvez sauter seul ou en couple. Ça ne coûte pas trop cher, et selon le lieu on peut en plus découvrir quelques paysages exceptionnels. Ça vaut réellement la peine de se laisser tenter.

sport extreme wingsuit

La montagne et la neige

Évidemment, la montagne avec ses hauteurs et ses pentes abruptes est le lieu parfait pour pratiquer de nombreux sports tous plus excitants les uns que les autres. On trouve d’abord les classiques, avec le ski et le snowboard. On peut aller très vite, faire des sauts incroyables, réaliser des figures, bref, c’est la liberté absolue pour tous les passionnés. Que ce soit sur piste ou sur un snow-park, le plaisir est toujours là.

Le hors-piste, évidemment offre une notion de nature plus importante avec des surprises et surtout une neige immaculée que vous serez le seul à fouler. Faire du hors-piste est toutefois beaucoup plus risqué, notamment lorsqu’on part seul, et donc seuls les skieurs et surfeurs les plus expérimentés devraient se lancer dans ce genre d’aventures.

Le VTT sur neige est de plus en plus prisé. On va vite, on glisse, on dérape, on s’éclate surtout comme des dingues sur les pentes ou les circuits spécialement aménagés pour cette discipline. Ne cherchez pas les roues, elles sont remplacées par des patins à l’avant comme à l’arrière.

Le snowkite est une discipline assez récente qui se pratique avec des skis et un cerf-volant qui nous permet de prendre de la vitesse sur des surfaces assez plates ou même en montée. La puissance du vent permet même de réaliser des sauts. Le speed riding remplace le cerf-volant par un parapente qui permet d’aller encore bien plus vite et de décoller très haut.

Le Airboard est plutôt récent. C’est une planche gonflable sur laquelle on s’allonge. C’est un peu le même système que bodyboard sauf qu’on ne prend pas de vague mais qu’on se jette sur les pentes enneigées. Plutôt fun, il faut un bon casque car on part la tête en avant, et qu’on prend vraiment beaucoup de vitesse.

L’escalade est évidemment une discipline reine à la montagne. On trouve des parois pour tous les niveaux, du débutant au grimpeur expérimenté. Cette discipline permet l’apprentissage de la maîtrise complète de son corps et elle fait travailler absolument tous les muscles. Le plus extrême est évidemment l’escalade sans assistance. La moindre erreur peut être fatale et le mental, la concentration doivent être aussi solide que les muscles des bras. Il est également possible en hiver d’escalader des cascades de glace.

Des accessoires ? Le sac hydratation, le kit anti avalanche, la lampe torche …

sport extreme montagne

Sur et dans l’eau

On peut rester à la montagne et pratiquer des sports nautiques. En effet, le Rafting et le Kayak sont de véritables sports extrêmes. Tout d’abord parce que tomber dans une eau entre 5 et 10°, c’est violent, et parce que la puissance des rivières est absolument hallucinante. Entre amis, c’est une activité absolument excellente qui laisse toujours de très bons souvenirs.

On se tourne vers les océans où la discipline reine est évidemment le Surf. Dompter les plus puissantes vagues du monde est une philosophie. Se retrouver dans un tube, entendre et ressentir la fureur de l’océan et ressortir comme une balle en faisant un 360° monstrueux dans les airs… J’en ai rêvé, mais je ne l’ai encore jamais fait. Je m’exerce un peu sur des vagues plus tranquilles pour l’instant, et c’est déjà un véritable plaisir. Pour ceux qui préfèrent rester allongés, le Bodyboard est probablement une très bonne discipline.

Le wakeboard se pratique partout. Tiré par un bateau sur une mer assez calme ou sur un lac, ou bien amené par un système mécanique qu’il faut essayer de ne pas lâcher, cette discipline séduit de plus en plus de pratiquants. On glisse, on avance vite, on peut faire de très jolies figures et sauts, tous les éléments sont réunis pour que les sensations soient au rendez-vous, et elles le sont !

Le jet-ski est la moto de la mer. Il permet d’atteindre des vitesses impressionnantes et selon les types de véhicule il est possible de réaliser des sauts énormes, de slalomer, ou d’aller toujours plus vite. Si vous aimez les sports mécaniques et que vous adorez l’eau, alors vous allez forcément apprécier le jet-ski.

Le Kiteboard ou le Kitesurf est un mélange de surf et de cerf-volant. Ce dernier tracte le surfeur qui peut ainsi avancer très rapidement sur l’eau en utilisant la force du vent. On peut sauter très haut et retomber légèrement comme une plume. C’est une discipline vraiment sympa que tout le monde peut essayer de pratiquer. Après quelques minutes d’entraînement sur la plage à la maîtrise du cerf-volant, on comprend rapidement les bases.

Pourquoi ne pas se faire plaisir en réalisant des plongeons d’une belle hauteur. C’est finalement un petit saut à l’élastique sans élastique qui se termine dans l’eau. On peut plonger en piscine, mais on trouve également de nombreux spots pour sauter depuis des falaises dans des décors de rêve. Le plongeur cherchera toujours à sauter de plus en plus haut, et à partir d’une certaine hauteur, la moindre erreur peut avoir de réelles conséquences. Le plongeon est un sport extrême où la concentration doit toujours être maximale.

L’apnée est considérée comme un sport extrême. Attention, je ne parle pas de vos concours avec votre frère lorsque vous mettiez la tête sous l’eau dans la piscine de tonton, mais bien de chercher à descendre sans oxygène à des profondeurs toujours plus importantes. Les meilleurs apnéistes descendent jusqu’à plus de 120 m de profondeur, et ils doivent ensuite faire le chemin retour en respectant les paliers de décompression. Autant vous dire qu’il faut connaître parfaitement ses possibilités et ne pas oublier de bien prendre sa respiration… Personnellement j’ai failli me noyer en descendant à 5 m de profondeur, je préfère rester à la surface.

sport extreme surf

 

Le circuit ça vous tente ?

Pour certains la nature n’est pas une priorité, en revanche ils adorent l’asphalte et la vitesse ! Il existe de nombreuses possibilités pour se faire plaisir, que ce soit en voiture ou en moto. Des dizaines de circuits vous attendent un peu partout en France pour vous permettre de retrouver le sourire avec un volant ou un guidon entre les mains, dans un cadre sécurisé.

Le Rallye est évidemment un sport mécanique qui séduit énormément. Apprendre à maîtriser une voiture puissante, à prendre les bonnes courbes, à glisser parfaitement… Tous les pilotes adorent tester leurs limites et leurs réflexes sur des routes imparfaites.

Pour la vitesse pure, vous pouvez louer des voitures ou des motos de course qui vont vous permettre de dépasser les 300 km/h. Aller toujours plus vite au volant d’une supercar de luxe est évidemment un moment inoubliable.

Le drift est une discipline particulière où le dérapage est à l’honneur. Si vous aimez la glisse et l’automobile, alors vous allez adorer le drift. Venu des État-Unis, ce style de conduite et les voitures équipées en conséquence font désormais le bonheur de nombreux pilotes en France où en Europe.

Pourquoi on raffole des sports extrêmes ?

Certains psy assurent qu’il s’agit simplement d’un besoin de reconnaissance. Enfant, nos parents ne nous ont pas assez regardés ou encouragés, et donc adulte on veut leur faire peur en faisant des trucs de fou… Personnellement je trouve cette explication presque ridicule, et personnellement je ne me retrouve pas dans cette analyse.

Je pense plutôt que dans un monde de plus en plus aseptisé, où nous sommes relativement bien protégés par des assurances, des cartes de sécurité sociale, ou encore des mutuelles, l’aventurier est justement en mal d’aventure. Pour s’échapper un peu, il n’y a pas cinquante solutions, il faut sortir de chez soi, et vivre des expériences. Autrefois, l’homme devait chasser pour survivre, il devait se déplacer pour cueillir, il avait soif de découverte. Certains partaient sur des bateaux pour traverser des océans dont ils ne savaient rien, d’autres encore partaient conquérir des territoires pour faire la guerre.

Les aventuriers d’aujourd’hui doivent rester dans un cadre légal, ils sont généralement plutôt humanistes et ne rêvent pas de guerre, mais ils aiment sentir qu’ils sont vivants en repoussant leurs limites. En réalité, c’est probablement un instinct très primitif qui pousse à faire des choses parfois complètement dingues. Provoquer par l’ennui, étouffé par la société qui adore que tout soit parfaitement rangé, l’aventurier apprécie de parfois sortir des cases pour jouir pleinement de sa personne.

Accro à l’adrénaline

Ensuite il y a les amateurs d’adrénaline, dont je fais aussi un peu partie, qui on besoin de ressentir la chimie du corps taper dans leurs veines. Lorsqu’on provoque des sensations fortes, il se passe une multitudes de chose sous notre épiderme, et ces sensations sont absolument unique. Si le sexe apporte énormément de plaisir, la montée d’adrénaline est encore plus violente et le plaisir plus intense. Ainsi, lors d’une soudaine accélération, l’adrénaline augmente notre rythme cardiaque. Les endorphines sont relâchées, ce qui provoque une sur-oxygénation du sang. L’énergie et les hormones se mélangent pour provoquer « l’adrenaline high » un état euphorique qui dure parfois pendant plusieurs heures.

Si vous êtes toujours en train de me lire, c’est que vous connaissez très bien cette sensation et que vous aussi vous en voulez toujours plus. Ne soyez pas timide ou honteux à ce sujet. C’est une drogue naturelle qui a plus de côtés positifs que négatifs. Il vaut mieux être accro à l’adrénaline qu’être un fumeur ou un alcoolique, il n’y a absolument aucun doute là-dessus.

L’adrénaline est un bon stress

Les sports extrêmes sont en effet bénéfiques pour la santé ! L’adrénaline est le nom scientifique du stress, mais il n’a rien à voir avec le stress de l’anxiété qui lui peut ronger un homme. L’adrénaline permet tout d’abord de gagner en puissance et en énergie. C’est un réflexe naturel qui se produit pour réagir à un danger et pouvoir s’en sortir plus facilement.

En faisant fonctionner cette arme naturelle, on devient progressivement plus fort pour combattre la fatigue et le stress. On est donc plus calme, plus concentré, plus précis et surtout plus en phase avec nous-même et le monde qui nous entoure. Finalement on pourrait simplement dire qu’on se connaît mieux. Si on peut se contrôler et agir correctement dans notre sport pendant une montée d’adrénaline, alors on saura répondre à la plupart des situations sans énervement. On gagne donc en sérénité, et évidemment d’être plus serein est un atout pour le mental mais aussi pour le corps. Les amateurs de sports extrêmes ne tombent pas en dépression, ils sont trop solides pour ça !

Alors oui, certains me répondront que les sports extrêmes sont par définition dangereux, et qu’on risque donc sa vie à chaque fois. Tout d’abord ce n’est pas forcément vrai, de nombreux sports extrêmes ne sont pas plus dangereux qu’un match de football, il y a de nombreuses sécurités et les sportifs ne sont pas suicidaires. En plus, on peut également répondre que de toute façon, c’est infiniment plus beau de mourir en pratiquant sa passion, plutôt qu’en ayant peur de tout et finir par tomber d’un cancer sans jamais avoir profité de sa vie. La réalité, c’est surtout qu’il y a infiniment plus de mort sur les routes que sur les sites des sports extrêmes.

Attention quand même à la dépendance

Même si on aime l’adrénaline, il ne faut pas tomber dans l’extrême. Certains cherchent toujours plus de dangers et finissent irrémédiablement par se faire très mal, ou pire par y laisser leur peau. Il faut donc toujours garder son self-control et ne pas tomber dans l’excès. C’est un peu comme avec l’alcool, une cuite de temps en temps entre amis ne fait pas de mal, mais boire tous les jours pour chercher cette sensation de vertige est évidemment complètement idiot. C’est la même chose avec l’adrénaline.

Débutez en douceur

N’ayez pas de craintes mais ne cherchez pas non plus à épater la galerie immédiatement. Vous devez faire du sport pour vous et pour personne d’autre. Peu importe votre discipline, vous trouverez forcément des écoles, des profs ou des stages pour vous apprendre les bases et les rouages du sport extrême que vous souhaitez pratiquer.

Respectez et écoutez les conseils que vous recevrez. Des erreurs ont déjà été commises par d’autres, et il est inutile de les répéter. C’est en pratiquant votre sport dans les meilleures conditions possibles que vous l’apprécierez le plus. La maîtrise est le maître-mot dans le milieu du sport extrême. Même si certains pratiquant ont l’air un peu fous, ils prennent toujours des risques qui sont réellement calculés. Progressez donc à votre rythme, maîtrisez votre art, et vous prendrez de plus en plus de plaisir dans tout ce que vous ferez.